[Infos diverses] : Le tourisme alternatif, kézako concrètement ?

Publié le 12 mai 2014 dans Infos Diverses
Une alternative au tourisme de masse

Souvent perçu comme une forme de tourisme d’aventures, le tourisme alternatif n’est autre que le nom donné aux différentes alternatives du tourisme de masse. Les premières tentatives d’une telle forme de tourisme a vu le jour dans les années 50, afin de perturber au minimum le système social et économique du pays d'accueil, en respect des communautés locales et dans une perspective de développement durable.

« Ce tourisme dit "alternatif" met au centre du voyage la rencontre, l’échange, la découverte d’autres cultures, privilégie l’implication des populations locales dans les différentes phases du projet touristique, et une répartition plus équitable des ressources générées. » (Source : RITIMO, Réseau d'Information et de documentation pour le développement durable et la solidarité internationale)

Une multitude de termes existent pour définir les différentes formes de tourisme alternatif. Tourisme durable, écotourisme, tourisme équitable, tourisme solidaire, tourisme responsable... et la liste est encore longue !

Petit tour d’horizon des formes de tourisme qu’il nous arrive le plus souvent de croiser :

Le tourisme responsable, axé sur la connaissance des réalités locales, de la culture, des modes de vie et aussi de la situation politique et sociale de tel ou tel groupe. C'est la forme de tourisme alternatif qui revient le plus souvent. Il alterne en général activités culturelles et rencontres avec des acteurs locaux (association, projets sociaux).

Le tourisme équitable, s’inspirant des principes du commerce équitable. Il insiste plus particulièrement sur la participation des communautés d’accueil, sur les prises de décisions démocratiques, sur des modes de production respectueux de l’environnement et sur une juste rémunération des prestations locales...

Le tourisme solidaire, s’inscrivant à la fois dans une perspective "responsable" et "équitable", mais plus directement associé à des projets de solidarité : soit que le voyagiste soutienne des actions de développement, soit qu’une partie du prix du voyage serve au financement d’un projet de réhabilitation ou d’un projet social. C'est l’une des formes de tourisme qui est prôné chez Vision Ethique à travers les 3% de reversement et notre implication directe avec les partenaires dans le développement des projets locaux.

Ecotourisme (ou tourisme vert) qui s’intéresse particulièrement aux espaces naturels et à leur protection environnementale ainsi qu’au bien-être des populations qui y vivent.

Le tourisme durable a pour but de mettre en œuvre toutes sortes de développements, d’aménagements, d’activités liées au tourisme, lesquels devront contribuer à préserver sur le long terme les ressources naturelles, culturelles et sociales de la région concernée. Il prend aussi en compte l’épanouissement et l’équité entre les individus qui vivent et travaillent dans cette région.

Le tourisme participatif a pour but de mettre en relation les locaux et les touristes, soit en faisant participer la population d'accueil aux activités touristiques, soit en permettant aux visiteurs d'être acteurs de la vie locale.

Le tourisme communautaire, aussi désigné sous les termes de tourisme indigène ou tourisme autochtone, est une forme de tourisme où ce sont les communautés locales qui gèrent elles-mêmes l’accueil des visiteurs. Ainsi elles gardent le contrôle des activités touristiques sur leur territoire et la majeure partie des bénéfices leurs reviennent. Généralement un hébergement chez l’habitant est proposé ou encore en gîtes tenus par la communauté. Ce type de voyage est l’occasion de partager au plus près la vie des populations locales. Vision Ethique pratique cette forme de tourisme, notamment avec son projet d’éco-gîte à Madagascar mais également au Vietnam où il est possible de séjourner au bord du lac Tac Ba chez les Dao, dans un éco-village à Vu Linh, vous participez ainsi à un réel projet de développement économique, social et culturel.

Il existe également le pro-poor tourisme, le slow tourisme… Difficile d’en faire le tour !

A présent vous savez tout ! Et comme le dit si bien la charte du tourisme équitable : « Le voyage est un moyen privilégié de lien et de compréhension entre les peuples. Il doit permettre l'épanouissement du voyageur et de l'accueillant sur les plans personnels, culturels et économiques. Ses ressources doivent profiter justement aux populations locales et contribuer au développement durable de leurs territoires d'accueil. »

N’hésitons pas à "consommer sans modération" des séjours équitables, solidaire ou responsable que cela soit en France ou à l’Etranger et donnons du sens à nos vacances.

Vision Ethique en tant qu'agence de voyage engagée pour un tourisme alternatif est membre du Réseau des Acteurs du Tourisme Durable et de l’ONG Tourisme Sans Frontières.

Plus d'articles dans la catégorie Infos Diverses

Fh s

Voyagez vrai

Donnez du sens à vos vacances en famille ou entre amis à travers des voyages qui vous ressemblent et qui rassemblent...

Vous recherchez un voyage original, insolite et engagé ?

> Choisissez parmi l'une de nos 6 destinations,
> Dîtes-nous quelles sont vos envies et thématiques préférées





Derniers articles +

[ CARNET DE VOYAGE AU VIETNAM ] : Bonne Année du Coq de Feu !

Chúc Mừng Năm Mới ( Bonne Année en Vietnamien ) à toutes et tous Exit le Singe et ses facéties, depuis le 28 janvier 2017, n...
La suite…

Appel aux dons - Madagascar : Aide à la scolarisation

Chers écovoyageurs, Chères écovoyageuses, et cher(e)s ami(e)s, Pour la 10ème année, nous lançons la campagne de ...
La suite…

[CARNET DE VOYAGE AU SRI-LANKA] : La Top destination 2017.

PETIT TOUR D' HORIZON : CARNET DE VOYAGE AU SRI-LANKA - Extrait en images et bilan de son périple en Janvier 2017 entre ...
La suite…