Tourisme responsable et solidaire

une expérience mêlant rencontres, culture et authenticité.

Vision Ethique » destinations-lointaines » Partir en Casamance : le berceau du tourisme communautaire intégré
casamance

Prenez votre départ

Choisissez vos dates

préservation de l’environnement

Tourisme Ethique
formation
écotourisme

Partir en Casamance : le berceau du tourisme communautaire intégré

 

Partir en Casamance : au Sud du Sénégal, entre la Gambie et la Guinée, se situe cette région enchanteresse, encore endormie, oubliée par le tourisme de masse.

Plongez au cœur du pays Diolas en Basse Casamance et partez à la découverte du grenier à riz du Sénégal. Terre fertile entre mer, rivières, bolongs, et forêt luxuriante, la Casamance, après des années de conflits, est une destination nature et culturelle à découvrir en douceur.

L’estuaire de la Casamance présente une zone de marais peuplée de mangroves d’où émergent des langues de sable, un réseau inextricable de marigots balayés par les marées. Historiquement c’est aussi le berceau du tourisme communautaire intégré puisque les cases à étages ou à impluvium étonnantes d’ingéniosité construites de manière durable offrent aujourd’hui naturellement des hébergements conviviaux et originaux aux voyageurs.

Informations pratiques :

Période conseillée, pour partir en Casamance : octobre à juin
Départ assuré pour 2 à 14 personnes
Bonnes conditions physiques recommandées

Aux racines du Pays Diolas

8 jours/ 7 nuits

Tout au long de ce circuit, de Zinguinchor au Cap Skirring, vous naviguerez en pirogue le long du fleuve Casamance entre bolongs, mangroves, savanes et forêts luxuriantes, et plongerez dans les terres, au coeur de la culture Diolas, pour partir à la rencontre de ses habitants : un peuple fier, ingénieux et respectueux de ses traditions.